Puis-je être dispensé(e) du “TEF pour l’accès à la nationalité française” ?

Vous êtes dispensé de la passation du “TEF pour l’accès à la nationalité française” si vous êtes déjà titulaire :

  • d’un diplôme français de niveau égal ou supérieur au niveau Vbis de la nomenclature des diplômes, c’est-à-dire le brevet des collèges, le CAP ou le BEP ;
  • du DELF B1, ou du DELF B2, ou du DALF (C1 ou C2) ;
  • d’une attestation en cours de validité du TCF généraliste complété d’une épreuve d’expression orale (sous réserve d’avoir obtenu au minimum le niveau B1 à la fois en compréhension orale et en expression orale) ;
  • d’une attestation en cours de validité du TCF pour le Québec (sous réserve d’avoir obtenu au minimum le niveau B1 à la fois en compréhension orale et en expression orale).

Il existe d’autres cas de dispenses possibles : si vous avez 60 ans et plus, si vous avez un handicap ou si vous avez suivi des études en français et/ou obtenu un diplôme dans un pays francophone, vous pouvez vous rapprocher des services de préfectures ou du consulat si vous résidez à l’étranger préalablement à votre inscription au TEF pour vérifier votre éligibilité à un entretien individuel par un agent préfectoral [décret n°2013-794 du 30 août 2013].

Pour connaître les autres dispositifs d’évaluation du français, consultez le site internet du ministère français de l’intérieur.

Ces questions-types, auxquelles a eu accès Le Figaro, figurent dans un panel de 60 questions testées auprès de 2000 étrangers candidats à la naturalisation.

Questionnaires naturalisation

Outil d’aide à la constitution des dossiers de naturalisation
Naturalisation 1 : Les 7 conditions pour la naturalisation française (sous-titres français)
Naturalisation 2 : Démarches à effectuer et pièces à fournir (sous-titres français)
Naturalisation 3 : Connaissance de la langue française (sous-titres français)
Naturalisation 4 : La charte des droits et devoirs du citoyen français (lecture illustrée
Naturalisation 5 : Le livret du citoyen